Claquage ischio : comment soigner un claquage derrière la cuisse ?

15
Claquage ischio comment soigner un claquage derrière la cuisse

De nombreux sportifs amateurs comme professionnels sont exposés au claquage sur la cuisse. Au regard des douleurs que ce choc entraine, il devient urgent de trouver un moyen efficace pour le soigner. Au cours de celles-ci, il peut y arriver des accidents musculaires comme les claquages. Découvrez donc en lisant cet article, comment vous pouvez soigner un claquage derrière la cuisse.

Qu’est-ce qu’un claquage ?

Un claquage est une déchirure du muscle qui se manifeste par la rupture des fibres musculaires que contient le muscle. Il est souvent dû à une utilisation trop importante du muscle en question. Il peut être volontaire ou non. Il survient pour la plupart du temps au départ d’une course, lors d’un choc, lors des sports de contact, lors d’un changement brusque de direction, lors des sauts, lors du football ou du rugby.

A découvrir également : Quel est l'avis médical d'un médecin sur la cigarette électronique ?

Les claquages agissent plus sur les muscles de la jambe, de la cuisse ou du fessier (ischio jambiers, les mollets et les quadriceps). On parle de déchirure musculaire lorsque des fibres musculaires ont été totalement sectionnées ; d’élongation, lorsque des fibres sont étirées ; et de claquage, que lorsque le muscle est très touché.

Que faire lors d’un claquage de la cuisse ?

La glace doit être le premier recours. Elle permettra de diminuer l’inflammation et la douleur. Ensuite doit suivre une immobilisation complète de la jambe tout entière. Un repos du corps serait idéal et préventif. Cela permettra d’éviter de mettre votre jambe en difficulté.

Lire également : Comment s'inscrire en école de kiné en Belgique ?

Si les douleurs persistent toujours et sont intenses, vous pouvez envisager d’aller consulter un médecin. La prise des antidouleurs ou antalgiques prescrits et surveillés par celui-ci devrait vous soulager.

claquage

S’il advient que celles-ci deviennent véritablement inquiétantes, vous pouvez consulter un Kinésithérapeute. Celui-ci vous recommandera certainement des séances de rééducation afin que vous retrouviez recouvrées dans un bref délai, l’usage de votre jambier. Cela permettra d’aider le muscle à récupérer toute sa force, sa vitalité et sa mobilité petit à petit. Attention à ne jamais masser le muscle, ni avec un baume ni avec un gel antiinflammatoire. Cela risque d’aggraver le cas et une perte de mobilité du muscle. Privilégier le repos facilitera la rapide cicatrisation du muscle. Une élévation de la partie concernée limitera une accumulation du sang dans la partie concernée.

Que faire pour éviter les rechutes ?

Après un recouvrement total du muscle, il faut prendre des dispositions afin d’éviter d’éventuelle rechute. Pour ce faire, il faudrait boire énormément d’eau ; manger cinq fruits et légumes par jour ; s’échauffer et bien s’étirer avant les activités sportives.

Il faudra également avoir une musculation propre à son secteur d’activité afin de mieux travailler les muscles nécessaires ; faire régulièrement des séances de relaxation ; apprendre à bien se servir de son corps ; apprendre à connaitre les limites de son corps lors des derniers retranchements ; faire des analyses et se faire suivre régulièrement par un médecin qualifié. Ces conseils sont surtout pour les fans d’exercices intenses qui ont souvent ce problème de claquage.

Les risques encourus lors de vos activités intenses quotidiennes vous mettent en danger et peuvent vous faire perdre l’usage de nos membres. Il s’avère donc nécessaire de mieux prendre soin de soi afin d’éviter ne serait-ce qu’un tant soit peu des dégâts qui peuvent s’avérer irréversible.