Comment gérer les émotions liées à la difficulté de tomber enceinte

988

Dans la vie d’un couple, faire un enfant, c’est une des plus grandes décisions. Pour certains couples, la grossesse se fait attendre et cette difficulté de tomber enceinte s’accompagne de plusieurs émotions. Stress, anxiété, peur de ne pas y arriver … votre quotidien n’est pas des plus faciles. Voici tout de même quelques conseils pour mieux gérer vos émotions.

S’accorder une pause

Si vous êtes à la n-ième tentative, si votre vie ne tourne qu’autour de ce fait de tomber enceinte, il serait peut-être judicieux de prendre du recul. Accordez-vous quelques mois de pause pour reprendre le contrôle. Vous pourrez d’ailleurs récupérer de tous ces efforts de conception.

Lire également : Comment soulager les petits maux de la grossesse ?

Il ne s’agit pas d’abandonner, mais plutôt de vous recentrer sur vous-même et de trouver une autre alternative pour tomber enceinte et/ou une méthode complémentaire pour mettre toutes les chances de votre côté. Vous pouvez d’ailleurs trouver une aide pour tomber enceinte avec BeMum.co.

Gérer l’attente

On comprend votre impatience par rapport à la prochaine date d’ovulation : ça peut vous sembler comme une éternité. Et si vous arrêtiez de vous focaliser sur cette attente ? Pour ne pas être submergé par les émotions, concentrez-vous sur autre chose. Vous pouvez vous focaliser sur un autre projet qui vous tient à cœur pour vous occuper l’esprit. Vous verrez que les semaines s’écoulent vite.

A lire en complément : Les méthodes alternatives pour se préparer à l'accouchement

Ne pas stocker de tests de grossesse

Avoir des tests de grossesse dans son tiroir ou dans un placard de la salle de bain vous permettra de savoir rapidement si vous êtes enceinte. C’est ce que vous attendez d’ailleurs. Cependant, ce n’est pas non plus une bonne idée, car un jour de retard peut vous laisser tenter naturellement par faire un test.

Si le test est négatif, ce sera une immense déception et il sera encore plus difficile de gérer vos montagnes russes émotionnelles. Débarrassez-vous donc de ce stock de tests et attendez au moins quelques jours de retard avant de faire un test.

Se faire plaisir

Lorsqu’on est tellement focalisé sur cette difficulté de tomber enceinte, on oublie le reste, notamment nos plaisirs habituels. Pourquoi vous affligez-vous cette vie ? Pour gérer au mieux vos émotions, posez-vous et prenez un stylo et un papier. Listez sur ce papier ce que vous aimez faire et ce que vous aimeriez faire.

Vous pouvez même faire participer votre compagnon pour que vous puissiez noter des activités de plaisir à deux. Ainsi, quand vous avez un coup de blues, prenez votre liste de petits plaisirs. Si le temps et le budget vous permettent la réalisation de quelques-uns, ne vous en privez pas.

Renforcer son couple

Ces problèmes de fertilité peuvent transformer le sexe en une vraie corvée dans le couple. Si vous n’en êtes pas encore là, tant mieux et il faudra d’ailleurs éviter d’en arriver là. Certes, cette difficulté de tomber enceinte peut affecter votre vie sexuelle, car vous pouvez avoir honte, être frustrée ou avoir une baisse de libido, mais ne vous enfermez pas sur vous-même.

Confiez-vous à votre compagnon et osez mettre les mots sur ce que vous ressentez. Votre compagnon peut vous aider à gérer ces émotions et ces discussions peuvent renforcer davantage vos liens.