IMC normes : table d’indice de masse corporelle

130
IMC normes table d'indice de masse corporelle

Vous vous questionnez sur votre IMC et sur ses normes. Découvrez tout de l’indice de masse corporelle afin de mieux comprendre celui-ci et ainsi pouvoir réguler votre poids selon les recommandations du monde médical, mais également selon vos envies.

Qu’est-ce que l’IMC ?

L’IMC veut dire Indice de Masse Corporelle et est un indice se référant à votre taille et à votre poids afin de calculer le statut pondéral. Ce dernier étant lui-même ce qui relie le poids et la taille du corps. L’IMC a été inventé au 19ᵉ siècle par un staticien belge se nommant Adolphe Quetelet. L’indice de masse corporelle est ainsi également appelé l’indice de Quetelet. Depuis 1997, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a fixé cet indice comme indice de base pour estimer le statut corporel d’une personne.

A lire également : Comment rentrer dans une Ifmk ?

Cet indice ne prend néanmoins pas en compte le sexe, l’âge, la santé de la personne ou encore ses antécédents familiaux. C’est pour cela qu’il est surtout étudié pour évoquer les risques encourus par la personne dont on calcule l’IMC, car il ne peut pas définir avec certitude la masse graisseuse d’une personne sans prendre en compte sa masse osseuse ou même musculaire.

Il faut donc prendre l’IMC avec des pincettes, car il n’est pas toujours fiable ou même pertinent en fonction de la personne sur laquelle il est calculé. Il peut être un indicateur intéressant, mais n’est pas à prendre au pied de la lettre.

A lire aussi : Comment choisir une mutuelle pour chef d'entreprise ?

Comment calculer l’IMC ?

Pour calculer votre IMC, il suffit de vous mesurer et de vous peser. Ensuite, vous devez calculer votre IMC selon cette méthode de calcul : votre poids/ (votre taille)² = IMC.

Votre taille doit être exprimée en mètre tandis que votre poids doit l’être en kilogramme. Une fois votre résultat chiffré obtenu, vous pouvez désormais vérifier votre résultat en comparant les différents chiffres proposés dans la table de l’IMC et selon les normes.

Table d’indice et normes de l’IMC

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déterminé des tranches de catégories selon le résultat de ce calcul. Voici ces intervalles :

  • Inférieur à 16,5 : maigreur extrême / famine ;
  • Entre 16,5 et 18,5 : maigreur ;
  • Entre 18,5 et 25 : corpulence normale ;
  • Entre 25 et 30 : surpoids ;
  • Entre 30 et 35 : obésité ;
  • Entre 35 et 40 : obésité sévère ;
  • Supérieur à 40 : Obésité massive ou morbide (risque de mort).

Selon le calcul et votre résultat, vous devez alors vous trouver dans une de ces catégories. Cependant, comme dit précédemment, restez prudent car cet indice ne prend pas en compte le sexe de la personne, son âge, sa santé ou encore ses antécédents familiaux.

Selon une étude datant de 2020, 48,2 % des Français ont une corpulence dite “normale”, 30,3 % sont en surpoids, 15 % sont quant à eux obèse, 4,5 % des Français sont dans le cas de maigreur et 2 % dans le cas d’obésité massive.

Quelques exemples pour mieux comprendre

Afin de mieux comprendre ces calculs assez compliqués, quelques exemples seront plus évidents.

Le premier exemple correspond au calcul de l’indice de masse corporelle d’un individu de 25 ans faisant 75 kg pour 1,80 m : 75/(1,8)² = 23,148. Cette personne a alors une corpulence dite normale, c’est idéal pour tout le monde, mais pas absolu.

Le deuxième exemple correspond à une personne de 30 ans faisant 65 kg pour 1,55 m : 65/(1,55)² = 26,5. Celle-ci est donc en surpoids et devra alors prendre garde aux risques qu’elle encoure.

Le troisième et dernier exemple correspond à un individu de 47 ans mesurant 1,85 m pour 60 kg : 60/(1,85)² = 17,53. Cet individu est alors en maigreur et devra, quant à elle, faire attention notamment à ne pas tomber dans la maigreur extrême.

Le cas des enfants

Le calcul d’un indice de masse corporelle pour enfant a été étudié également car jusqu’à longtemps les enfants ne pouvaient bénéficier de ce calcul. Ce calcul est bien plus sophistiqué puisqu’il comprend d’autres critères comme le genre, l’âge et bien évidemment la taille et le poids. Les normes et la table restent globalement les mêmes que pour les adultes mais différent tout de même en fonction de l’âge : un enfant de 3 ans n’aura pas la même corpulence, et donc les mêmes critères qu’un enfant de 11 ans.