Greffe de cheveux en France : tout savoir sur les différentes techniques

165
Greffe de cheveux en France : tout savoir sur les différentes techniques

Lorsqu’on est confronté à la perte de cheveux, une greffe de cheveux peut représenter la solution idéale pour retrouver sa chevelure d’antan. La France offre aux patients un large choix de cliniques spécialisées dans les différentes techniques disponibles, notamment à Paris. Focus sur les deux méthodes principales, la FUE et la FUT, ainsi que leurs avantages et inconvénients respectifs.

Comprendre la perte de cheveux et les solutions proposées

La perte de cheveux, ou alopécie, peut toucher les hommes et les femmes et elle est souvent liée à des causes génétiques, hormonales ou environnementales. Dans l’univers des traitements capillaires, il existe plusieurs solutions pour remédier à ce problème, allant des médicaments aux méthodes chirurgicales. Parmi ces dernières, la greffe de cheveux permet de redistribuer les unités folliculaires du cuir chevelu pour obtenir une meilleure densité capillaire. Vous trouverez plus d’informations en suivant ce lien.

A lire en complément : Les principaux avantages des maisons de retraite

Les médicaments contre la chute de cheveux

Avant de recourir à une intervention chirurgicale, il est possible d’utiliser des médicaments spécifiques, tels que le Minoxidil ou le Finastéride. Ces produits ont fait leurs preuves, mais leur efficacité varie d’un individu à l’autre et ils peuvent présenter des effets secondaires.

Les solutions chirurgicales pour restaurer la chevelure

Si les traitements médicamenteux ne donnent pas les résultats escomptés, la greffe de cheveux peut alors être envisagée. Cette intervention consiste à transplanter des unités folliculaires prélevées sur une zone donneuse du cuir chevelu vers une zone où les cheveux sont moins denses ou inexistants.

A voir aussi : Tout savoir sur l'épilation définitive au laser

Greffe de cheveux à Paris : trouver la clinique adaptée à vos besoins

La France, et notamment Paris, compte de nombreuses cliniques spécialisées en greffe de cheveux, où les patients peuvent bénéficier des techniques FUE et FUT réalisées par des praticiens expérimentés. Il est essentiel de prendre son temps pour choisir la clinique qui répondra au mieux à ses attentes, en tenant compte de plusieurs critères tels que la qualité des interventions, l’expertise des médecins, les tarifs pratiqués ou encore la prise en charge globale du patient….

La technique FUE : prélèvement graffe à graffe

La méthode FUE, pour Follicular Unit Extraction, est une technique avancée qui permet de prélever les unités folliculaires une par une, sans cicatrice linéaire visible. Le principal avantage de cette approche réside donc dans le fait qu’elle est moins invasive et moins susceptible de causer des complications post-opératoires.

Déroulement de la procédure FUE

Lors d’une séance de greffe de cheveux en FUE, le médecin commence par raser la zone donneuse avant de prélever les unités folliculaires à l’aide d’un punch de petit diamètre. Les greffons ainsi collectés sont ensuite insérés avec précision dans les zones dégarnies. La durée de l’intervention varie généralement entre 4 et 8 heures, selon le nombre de greffons à prélever et implanter.

En plus d’être moins invasive, la technique FUE présente l’avantage d’offrir une croissance capillaire naturelle, sans cicatrice visible. 

La technique FUT : prélèvement par bandelette

La méthode FUT, pour Follicular Unit Transplantation, implique quant à elle de prélever une fine bandelette de cuir chevelu dans la zone donneuse, puis de la découper en unités folliculaires sous microscope stéréoscopique avant de les implanter sur la partie dégarnie du crâne. Cette technique est aussi appelée Strip Excision Harvesting.

Déroulement de la procédure FUT

L’intervention en technique FUT commence par l’anesthésie locale de la zone donneuse, où la bandelette de cuir chevelu est prélevée. Les chirurgiens referment ensuite la plaie avec des points de suture, puis dissèquent les greffons individuellement. La durée totale de l’intervention varie, elle aussi, en fonction du nombre de greffons nécessaires.

Le principal atout de la technique FUT réside dans sa grande capacité de prélèvement en une seule intervention, permettant ainsi de couvrir des zones plus importantes.