Hémoglobine glyquée ou glycosylée (HbA1C) : norme

24
Hémoglobine glyquée ou glycosylée (HbA1C) norme

Votre médecin vous a prescrit une prise de sang pour analyser votre hémoglobine glyquée, mais vous ne savez pas de quoi il s’agit. Découvrez ce qu’est le HbA1C, dans quel contexte elle est analysée, ses normes et les différentes façons de la prélever.

Qu’est-ce que l’hémoglobine glyquée?

L’hémoglobine glyquée ou glycosylée (HbA1C)  est l’évaluation de la moyenne du taux de sucre dans le sang sur 3 mois.  Elle est estimée en pourcentage et varie selon les personnes et leur santé. En effet, cette analyse est surtout pratiquée si la personne est diabétique. Il s’agit de l’un des examens les plus importants pour un individu ayant du diabète. Il sert de référence pour savoir si ce dernier est stable ou non, dans sa glycémie et dans la gestion de sa maladie.

A lire en complément : Comment laver l'enfant qui a la varicelle ?

Le diabète est une maladie ayant deux types. La première est le diabète de type 1 qui correspond aux personnes ayant un dysfonctionnement de leur pancréas. Ce type est pour la plupart des cas une maladie auto-immune, ce qui veut dire qu’elle est due à un problème lié au système immunitaire ou cela peut être héréditaire. Le deuxième type de diabète est celui de type 2 et concerne les personnes ayant un système immunitaire et un style de vie ou une contrainte qui provoquent cela. Cela peut être le cas des personnes obèses, des personnes âgées ou des femmes enceintes, par exemple.

Celui de type 1 ne peut pas se guérir et se soigne avec des injections d’insuline et en surveillant sa glycémie. Tandis que le deuxième peut se guérir et se soigner par médicaments ou par injections d’insuline également. On estime que 92 % des diabétiques sont du type 2 et seulement 8 % du type 1. Néanmoins, de plus en plus de recherches médicales sont élaborées pour soigner les deux types de diabètes, dont des recherches avec greffes de cellules par exemple.

A découvrir également : Comment diagnostiquer une sinusite chronique ?

Dans les deux cas, il s’agit du taux de sucre dans le sang qui varie dans le corps de ces personnes. Si une personne ne possédant pas ce trouble aura une glycémie entre 0,8 et 1,2 g/L, une personne diabétique peut varier entre 0,7 et 2 g/L, voire 0,6 et 3 g/L selon la gestion de leur maladie. Le HbA1C est alors une sorte d’évaluation finale de ce taux de sucre. Le calcul se fait sur une moyenne de trois mois.

Les normes de la glycosylée

Le pourcentage de le HbA1C peut varier alors selon votre santé entre 6 % et 12 % :

  • 6 % correspond à une glycémie moyenne de 1,25 g/L. C’est l’hémoglobine glyquée de base notamment pour les personnes n’ayant pas le diabète ;
  • 7 % est pour 1,5 g/L, ce qui reste raisonnable ;
  • 8 % se réfère à une glycémie d’environ 1,8 g/L et cela commence à être inquiétant pour une personne non diabétique ;
  • 9 % correspond à une moyenne de 2,10 g/L, ce qui n’est pas une bonne glyquée ;
  • 10 % est pour 2,40 g/L, ce qui n’est pas une bonne hémoglobine ;
  • 11 % cela est pour 2,70 g/L ce qui est réellement inquiétant ;
  • 12 % convient à une glycémie de 3 g/L ce qui est très inquiétant pour une personne diabétique ou non.

Une personne “normale” aura alors un taux de 6 % tandis qu’un diabétique aura un taux entre ses sept valeurs. Un diabète est considéré comme étant équilibré s’il est autour de 7 %. Néanmoins, certaines personnes ont un diabète peu équilibré et cela implique de grands risques pour la santé.

Une mauvaise gestion du diabète, un mauvais taux de glucose et donc une mauvaise hémoglobine glyquée entraînent de nombreux risques dont des complications cardiovasculaires avec une hypertension artérielle, un risque d’AVC plus présent ou même une possible amputation des membres. La perte de la vue est également une complication possible du diabète. C’est pour cela qu’avoir une bonne glycosylée est essentiel pour rester en bonne santé et ne pas prendre le risque d’avoir des problèmes de santé qui pourraient être irréversibles.