Psychologue et neuropsychologue : quelles différences ?

1004

La psychologie et la neuropsychologie sont deux approches qui ont de nombreux points en commun. Ce sont en effet deux spécialités complémentaires. Toutefois, il existe quelques différences entre un psychologue clinicien et un neuropsychologue. Découvrez ce que fait chacun de ces spécialistes et les points qui les différencient.

Que font les psychologues et les neuropsychologues ?

Un psychologue et un neuropsychologue ont chacun une mission spécifique.

A voir aussi : Optimiser son activité d'infirmier libéral grâce à la digitalisation

Ce que fait un psychologue

Un psychologue est un spécialiste des émotions, du comportement et de la santé mentale. Il essaye de trouver les meilleures solutions pour aider un patient à résoudre ses difficultés psychologiques. Il est habilité à émettre des diagnostics psychologiques. Il peut également évaluer la santé mentale et le fonctionnement psychologique d’une personne. Il peut ainsi déterminer les traitements et les interventions qui pourraient aider le patient. De plus, un psychologue utilise des techniques d’accompagnement efficaces. Il peut proposer des psychothérapies non médicamenteuses pour aider un patient à surmonter sa détresse psychique.

Ce que fait un neuropsychologue

La neuropsychologie de son côté est une spécialisation de la psychologie. Un professionnel de cette spécialité étudie le fonctionnement du cerveau. Comme nous l’explique la professionnelle Samantha Lavallée, il travaille sur les comportements et les phénomènes cognitifs, psychiques et émotionnels relatifs à l’anatomophysiologie du cerveau. Lorsqu’une personne subit une lésion cérébrale (un traumatisme crânien ou un AVC), un neuropsychologue évalue toutes les fonctions cognitives.

Lire également : Pourquoi faire une formation médicale ?

Il s’agit de l’attention, du langage, de la mémoire, des habiletés sociales, etc. Vous pouvez par exemple solliciter un neuropsychologue si vous souffrez d’une maladie neurodégénérative. Un neuropsychologue identifie les processus cognitifs impactés par une lésion et ceux qui sont préservés. Il pourra ensuite déterminer le type d’aménagement ou de rééducation nécessaire pour secourir le patient. Ce professionnel doit donc avoir des connaissances dans certains domaines comme :

  • la psychologie,
  • la neuroanatomie,
  • la psychopathologie,
  • la psychométrie…

Enfin, un neuropsychologue a pour mission d’évaluer les changements au niveau du fonctionnement du cerveau lorsque celui-ci est impacté.

différences entre psychologue et neuropsychologue

Les principales différences entre psychologue et neuropsychologue

Les psychologues et les neuropsychologues se complètent certes, mais ils ont des différences. Dans le domaine clinique, un psychologue travaille pour le diagnostic et le traitement des troubles comportementaux, émotionnels et de personnalité. Il se charge alors des problèmes tels que l’anxiété et la dépression. En revanche, un neuropsychologue se charge de l’évaluation du fonctionnement émotionnel et cognitif relatif à des altérations cérébrales. Il procède aussi à la réhabilitation des fonctions supérieures dans le but de permettre à un patient d’évoluer de façon autonome.

De plus, l’intervention du psychologue clinicien s’adresse à tous les patients en réadaptation fonctionnelle sans distinction des pathologies. Par contre, un neuropsychologue se focalise principalement sur les patients atteints de pathologies neurologiques (blessés médullaires, cérébro-lésés…). Pour plus de précision, un psychologue se charge des troubles émotionnels et comportementaux. Le neuropsychologue se concentre quant à lui sur les déficits cognitifs et les dommages cérébraux.

Dans la recherche, ces deux approches présentent aussi des différences. La psychologie se concentre par exemple sur la compréhension des troubles psychopathologiques. Elle essaye de comprendre de manière plus approfondie le développement personnel des individus. L’objectif est d’identifier les facteurs qui peuvent être à l’origine des troubles émotionnels chez une personne. En revanche, les recherches de la neuropsychologie sont axées sur la compréhension du rôle des fonctions cognitives dans le développement des pathologies psychologiques et psychiatriques.