Création d’ordonnances médicales : pourquoi privilégier l’usage d’un tampon ?

618

Le quotidien des professionnels médicaux est rythmé par bon nombre de tâches dont la prescription d’ordonnances. L’ordonnance permet par exemple au pharmacien de savoir avec exactitude quel médicament vendre au client. Sur ce document, le médecin précise également la méthode d’administration ainsi que la posologie des produits. Pour cela, l’ordonnance médicale doit être établie en respectant les principes déontologiques du métier. Nous présentons ici les intérêts d’apposer des tampons sur vos ordonnances.

Les avantages d’utiliser un tampon pour vos ordonnances médicales

Que vous soyez médecin généraliste ou spécialiste, vous avez probablement déjà rédigé une ordonnance médicale. Elle est nécessaire pour permettre la délivrance des remèdes dans les pharmacies. Toutefois, il faut savoir que l’établissement des ordonnances peut s’avérer contraignant, en raison des informations qu’elle doit contenir. C’est dans ce sens que l’utilisation d’un cachet peut vous faciliter la vie. Si vous souhaitez vous passer d’une imprimante, apposer votre cachet sur vos ordonnances médicales vous permet de gagner du temps, puisque vous n’avez plus besoin de mentionner les informations nécessaires à votre cabinet par écrit. Une fois les comprimés du patient listés, il ne vous reste plus qu’à signer l’ordonnance et à poser le cachet dessus.

A lire aussi : Le top des métiers qui recrutent le plus dans le secteur de la santé

La profession médicale est régie par de nombreuses normes qui visent notamment à prévenir toutes tentatives de falsification. Dans cet ordre d’idées, les tampons permettent de certifier les feuilles de soins, les ordonnances ou autres certificats médicaux. Ainsi, selon le site France-tampon.fr, le cachet est recommandé pour identifier le professionnel qui a écrit un acte médical et ainsi juger de son authenticité. Il en va du bien-être des malades. Plusieurs sites sont dédiés à la confection des tampons médicaux. N’hésitez donc pas à vous tourner vers des spécialistes.

tampon encreur médecin pour ordonnances

A lire aussi : Les critères essentiels pour choisir le bon professionnel de la vision dans votre ville

Que faire apparaître sur votre tampon de médecin ?

Les tampons se déclinent en plusieurs catégories. Vous avez les cachets numéroteurs, dateurs, les tampons de poche et bien d’autres. Notons que chacun de ces modèles est adapté à un usage spécifique. Pour être valides, les tampons de médecin doivent contenir certaines informations obligatoires. C’est le cas des nom, prénom, numéro de téléphone et spécialité médicale. Ces renseignements permettent de reconnaître le médecin parmi ses pairs. Dans l’exercice de leurs fonctions, les spécialistes de la santé se voient attribuer un code correspondant à leur domaine d’expertise. Il est important de mentionner cet identifiant avec la note « conventionné » sur votre tampon professionnel pour le rendre plus formel.

Le numéro ADELI fait également partie des indications à faire apparaître sur votre cachet de médecin. ADELI est en effet un registre qui regroupe, à l’échelle nationale, les acteurs de la santé ainsi que leurs qualifications. Composé de 9 chiffres, le numéro ADELI est attribué à ces professionnels et leur accorde le droit d’exercer. En tant que praticien médical, vous devez obligatoirement inscrire ce code sur votre cachet personnalisé. Par ailleurs, des informations comme le numéro FINESS (Fichier National des Établissements Sanitaires et Sociaux) sont relatives à votre structure et doivent également figurer sur votre tampon. Selon le cas, l’adresse et le numéro du compte bancaire du cabinet peuvent être demandés. Nous vous conseillons enfin d’inclure votre signature sur un cachet professionnel et éviter d’émarger manuellement à l’avenir.