Quelle est la meilleure alimentation pour une femme enceinte ?

9

Pour le bien-être psychologique et physique de la future maman, son alimentation durant la grossesse doit être prise au sérieux. Même si ses besoins alimentaires augmentent en fonction du développement du fœtus, il est impératif qu’elle bénéficie d’un suivi alimentaire équilibré. Une meilleure alimentation va ainsi aider cette dernière à être moins fatiguée, à être plus dynamique et optimiser sa qualité de vie. Mais quels sont les aliments que la femme enceinte doit privilégier ? Éléments de réponse dans cet article.

Pourquoi bien manger durant la grossesse ?

nn
Durant la grossesse, c’est le corps de la femme enceinte qui fournit au futur bébé tous les éléments dont il a besoin pour bien se développer à savoir : les protéines, les bons gras, les sucres, les vitamines et les minéraux. C’est la raison pour laquelle il est important de bien se nourrir durant la grossesse pour que l’enfant soit en bonne santé.

A découvrir également : Comment savoir si on est enceinte naturellement ?

Il faut dire aussi que la femme enceinte qui se nourrit bien ressent moins de fatigue et de baisses d’énergie. Généralement, elle sera en meilleure santé, ce qui fait que la grossesse se déroule mieux. Une femme enceinte qui mange bien souffre moins de diabète de grossesse. Elle prend facilement le poids recommandé sans le dépasser.

Quelle est la meilleure alimentation pour une femme enceinte ?

Durant la grossesse, certains aliments doivent être prisés au détriment d’autres. C’est la raison pour laquelle il est important d’utiliser un guide sur l’alimentation grossesse ou se faire aider par un médecin. Pour commencer, pendant le premier trimestre, il est important d’avoir une alimentation saine et manger des aliments qui sont riches en nutriments.

A lire également : Comment soulager les petits maux de la grossesse ?

La femme enceinte doit alors manger assez de fruits, des légumes et des crudités. Après cela va suivre l’alimentation pendant la grossesse secondaire. Au deuxième trimestre de grossesse, l’alimentation devrait inclure beaucoup plus de protéines et lipides ainsi que des aliments riches en calcium, fer et magnésium.

Préférez donc les aliments qui sont riches en calcium comme le yogourt ou les aliments à base de lait qui pourront aider votre corps et vos os. Le calcium est connu pour sa capacité à créer plus d’os solides pour que bébé grandisse et soit encore plus fort.

Pendant le troisième trimestre de grossesse, l’alimentation devra être constituée d’aliments riches en amidon, des aliments gras et aliments riches en calcium. Les aliments riches en potassium, magnésium et vitamines B doivent être également consommés pour prévenir le retard de croissance intra-utérine ainsi que des symptômes du « syndrome prémenstruel » chez la femme qui allaite.

Côté boisson, il est recommandé de boire au moins un litre d’eau par jour pendant la grossesse. L’eau étant le transporteur de tous les aliments, elle va optimiser le fonctionnement des organes du corps.

Quels aliments éviter quand on est enceinte ?

nn
Certains aliments représentent un risque pour la femme enceinte et le bébé à naître. Pour cela, il est conseillé d’éviter de consommer certains aliments. Il s’agit :

  • des œufs crus ou à peine cuits ;
  • des produits laitiers non pasteurisés ;
  • des aliments riches en pesticides, colorants et additifs artificiels ;
  • des fromages à pâte molle, à pâte demi-ferme ainsi que des fromages bleus, féta et de chèvre crémeux ;
  • des fruits et des légumes frais qui n’ont pas été lavés ;
  • du poisson et des fruits de mer crus ;
  • de la viande, de la volaille, du poisson, des fruits de mer pas assez cuits ;
  • les charcuteries non séchées, les viandes préparées tranchées, les pâtés et les viandes à tartiner réfrigérées ;
  • du foie ;
  • des germinations crues, comme la luzerne et les fèves germées ;
  • des aliments prêts à manger préparés en épicerie et déposés en comptoir ;
  • des jus de fruits non pasteurisés ;
  • du kombucha ;
  • de l’alcool, etc.