Quelles sont les études pour devenir kiné ?

1

Êtes-vous attiré par la profession de physiothérapeute ? Le but de cet article est de vous parler des différents cours qui vous permettront d’accéder à cette profession.

Nous vous présentons les cours de français, belge, espagnol et allemand pour devenir physiothérapeute.

A lire en complément : Comment rentrer dans une Ifmk ?

Etudes physiques en France

En France, les physiothérapeutes durent 5 ans et sont sanctionnés par un DE (Diplôme d’Etat). Après une première année à l’université, la formation, qui est organisée en deux cycles de 2 ans chacun, est réalisée dans un IFMK (Institut de formation en maso-kinésiothérapie). Il y a plus de 40 IFMK en France, dont certains sont dédiés aux étudiants malvoyants.

A lire en complément : Comment s'inscrire en école de kiné en Belgique ?

3 itinéraires depuis la suppression de PACES

Depuis la suppression de PACES (première année d’études de santé ensemble) Au début de l’année scolaire 2020, il y a 3 itinéraires pour envoyer votre demande à un IMFK :

  • Une santé majoritaire L1 (première année validée en biologie ou STAPS)
  • Un L1 à Accès Santé ou (première année validée dans l’un des L.AS avec licence autre que biologie ou STAPS offrant une option santé)
  • Un an de PASS (Specific Access Health Path) dans les universités ayant une faculté de santé.

Étant donné que chaque institut gère son pourcentage d’approbations pour chacune des voies d’accès, il convient de noter que ces deux dernières passerelles ne garantissent pas l’acquisition automatique d’une place en physiothérapie.

Enfin, il est possible de postuler à plusieurs IFMK pour augmenter vos chances d’intégrer le programme des physiothérapeutes.

Supprimer le numéro Clausus

La réforme des études de santé comprend également l’abolition de Numerus Clausus, mais maintient des quotas pour les futurs étudiants. C’est pourquoi les chiffres approuvés pour la deuxième et troisième année sont désormais fixés par les universités en consultation avec les autorités sanitaires régionales, en fonction des besoins et des capacités de la région.

Au niveau national, les objectifs sont fixés à l’issue d’un processus complet de consultation pour chaque cours de formation et pour une période de cinq ans.

Le nombre de sièges et le fonctionnement des inscriptions

Un accord entre chaque directeur de l’IFMK et un ou plusieurs présidents d’université établit le nombre de places, ainsi que les critères et procédures de sélection des étudiants.

Pourcentage de permis dépasse 50% du nombre total de places pour chacun des groupes de cours (PASS et tous les L.AS ensemble), avec Exception pour l’année scolaire 2020-2021, où un PASS devrait représenter jusqu’à 70 % des voies d’accès pour aider certaines universités à effectuer une transition progressive entre PACES et ce nouveau modèle.

Les répéteurs des PACES pour la même rentrée recevront également des places afin qu’ils ne perdent pas leur deuxième chance.

Le contenu de la formation des kinésithérapeutes en France

  • La première année

Au cours de la première année de formation à l’IFMK, l’enseignement se concentre sur les compétences technologiques et les connaissances appliquées à un sujet sain. L’accent est mis sur les connaissances de base de la physiologie, de la cinéesiologie, de l’anatomie et de la technologie de base en physiothérapie.

Les sciences chirurgicales et médicales sont également enseignées pour aider les élèves à comprendre le contexte clinique. Le la formation technologique et théorique est divisée en quatre modules. Les étudiants sont tenus de faire preuve de diligence dans tous les cours, qu’ils soient théoriques ou pratiques.

En outre, les quatre modules sont évalués régulièrement afin que les élèves puissent se mesurer eux-mêmes et réguler ainsi leur processus d’apprentissage. Les modules sont indépendants les uns des autres et sont validés lorsque l’élève reçoit la moyenne de tous les contrôles. Si l’étudiant n’atteint pas la moyenne pour un ou plusieurs modules, il aura la possibilité d’assister à une séance de rattrapage à la fin de l’année.

Des stages d’introduction obligatoires dans les hôpitaux de l’environnement libéral et écologique sont organisés au cours de la première année de formation. L’étudiant est soumis à un contrôle d’état vaccinal avant sa participation et est soumis au secret professionnel. Pour entrer en deuxième année, ces cours doivent être et validé les quatre modules d’enseignement.

  • Années suivantes

Les trois années suivantes de formation se concentrent sur la révision des contextes pathologiques cliniques qui peuvent survenir pendant l’exercice du physiothérapeute. Les cours couvrent également des contextes cliniques spécifiques en neurologie, rhumatologie, traumatologie, cardiologie ou pneumologie.

Parallèlement, la formation technologique est approfondie et les étudiants apprennent à comprendre les diverses situations professionnelles qu’ils sont susceptibles de rencontrer au cours de leur carrière. Les connaissances chirurgicales et médicales, ainsi que les modalités et techniques du physiothérapeute, sont consolidées. Ce cycle d’étude comprend 12 modules qui doivent être validés de la même manière que la première année.

En alternance avec les temps de cours, beaucoup organisé des stages à temps plein. Ils ont lieu dans des hôpitaux, des centres de réadaptation, des institutions libérales ou des centres sportifs. Pour participer aux tests finaux du DE, l’étudiant doit avoir validé tous les modules de la formation, complété l’intégralité du stage et complété une fin écrite de la thèse. Les tests ED sont organisés par l’IFMK sous la direction de l’Agence Régionale de la Santé (ARS).

Kinésithérapeute étudiant en Belgique

Il est également possible d’étudier en tant que physiothérapeute en Belgique. Là, les études durent 4 ans et sont enseignées par deux types d’organisations :

  • Universités qui offrent une approche plus théorique
  • Les Hautes Écoles, qui offrent un programme plus professionnel, incluant l’intégration des stages dès la première année.

L’ Université offre la possibilité de compléter ce cours avec une cinquième année, qui se concentre sur la recherche et la préparation d’un doctorat.

Depuis le début de 2006, les études de physiothérapie sont couvertes par le décret réglementant l’entrée des étudiants européens de « non-résidents » à la 1ère année, et en appliquant des « quotas », les étudiants sont sélectionnés par hasard. Les candidats doivent soumettre un dossier à un seul établissement (à la fois universitaire et secondaire). Seuls les dossiers complets permettent de participer au tirage au sort, et les étudiants qui n’ont pas été sélectionnés peuvent représenter leur candidature l’année suivante. Le taux d’habitants « non-résidents », qui sont en fait la majorité des Français, représente un maximum de 30% de la population totale.

Le nombre de places allouées aux non-résidents au cours de l’année scolaire précédente est généralement fixé à sur le site Web de chaque institution.

Le coût annuel des écoles de physiothérapeutes en Belgique est d’environ 1.000 euros par an, mais les prix peuvent varier d’une école à l’autre. En Wallonie, les cours sont dispensés en français.

A la fin de ces quatre années, les étudiants passeront un concours pour recevoir un certain nombre d’INAMI qui leur permettra de pratiquer en Belgique. Pour travailler en tant que physiothérapeute en France, il est nécessaire de déposer un dossier auprès de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (D.R.J.S.C.S.) de votre région.

Kinésithérapeute étudiant en Espagne

En Espagne, les physiothérapeutes durent 4 ans. Ils conduisent à un diplôme intitulé « Graduado en Fisioterapia », qui permet en Espagne et en France de demander la reconnaissance de ce diplôme de la DRJSCS (Direction régionale de la jeunesse, du sport et de la cohésion sociale). La physiothérapie est un cours sélectif en Espagne, au cours duquel vous devez prendre un baccalauréat scientifique pour postuler.

Puisque ces études sont très populaires, l’admission est effectuée en fonction des résultats du baccalauréat. Les études sont menées dans des universités publiques et privées. Les universités publiques sont difficiles d’accès pour les étudiants français en raison de leur sélectivité. Il faut en moyenne 2 000 euros par an pour étudier dans une université publique.

Les universités privées sont moins élitistes et l’admission est effectuée selon un test qui comprend un test de personnalité, un niveau de langue et un test psychotechnique. Une année académique coûte entre 4 000 et 10 000 euros dans une université privée. Les cours de kinésithérapie sont généralement donnés en espagnol (castillan) , mais certaines universités dispensent des cours en catalan. Par rapport à la formation dispensée en France, les études de physiothérapeutes en Espagne sont plus théoriques que pratiques. Dans certaines universités, les stages n’ont lieu qu’à partir de la quatrième année. Les cours se composent d’une trentaine d’étudiants et le matériel des meilleures pratiques peut être trouvé dans des universités privées.

Étudiants en physiothérapeute en Allemagne

De nombreux étudiants français choisissent l’Allemagne pour terminer leurs études de physiothérapeute. En fait, il n’y a pas beaucoup de Clausus ou de chances au Canada et la formation est de très bonne qualité. Un autre avantage : la formation ne prend que 3 ans. Les meilleures écoles de physiothérapeutes en Allemagne ont la certification ISQ, ce sont donc celles qui sont préférées besoin de. Ils sont distribués dans les plus grandes villes d’Allemagne, mais aussi près de la frontière française.

Chaque école allemande fixe ses propres conditions d’admission, mais en règle générale, le candidat est invité à avoir un baccalauréat, avoir un bon niveau allemand et avoir au moins 17 ans. La formation est élevée pendant trois ans au lieu de quatre en France et dans les pays mentionnés, et le coût des études se situe entre 4 000 et 6 000 euros par an de formation.

La formation du kinésithérapeute allemand est très pratique et comprend de nombreux stages dans des services spécifiques tels que la chirurgie, l’orthopédie ou la pédiatrie. Ces cours durent huit semaines et se déroulent dans des hôpitaux, des centres de réadaptation ou des bureaux privés.

La formation théorique est également très solide et se compose de blocs qui interviennent alternativement dans les stages. Un examen sanctionné la troisième année d’études pour mener à l’achèvement d’un physiothérapeute. Il se compose d’épreuves pratiques, écrites et orales. Ce diplôme vous permet de pratiquer à la fois en France et dans toute l’Union Européenne.

Les conditions de sélection en France encouragent de plus en plus d’étudiants à étudier à l’étranger pour devenir physiothérapeute. Il est donc important de tenir compte de la formation dispensée par les pays voisins.

Parmi les trois principales options pour ces physiothérapie à l’étranger, l’Allemagne considère la corde en termes de qualité de la formation, des conditions d’admission et du nombre d’années de formation requises pour obtenir le diplôme.

Sources :

Études en Allemagne

https://www.fnek.fr/réformefinPCB

https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/etudes-de-kine-vers-la-fin-du-concours-d-entree-bpc-et-un-an-de-formation-de-plus.html

Études en Belgique

https://www.kine-web.com/faire-ses-etudes-en-belgique

https://www.euroguidance-france.org/wp-content/uploads/2014/07/les-études-en-masso-kinésithérapie.pdf

à l’étranger pour devenir physiothérapeute. Il est donc important de tenir compte de la formation dispensée par les pays voisins.

Parmi les trois principales options pour ces physiothérapie à l’étranger, l’Allemagne considère la corde en termes de qualité de la formation, des conditions d’admission et du nombre d’années de formation requises pour obtenir le diplôme.

Sources :

Études en Allemagne

https://www.fnek.fr/réformefinPCB

https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/etudes-de-kine-vers-la-fin-du-concours-d-entree-bpc-et-un-an-de-formation-de-plus.html

Studien in Belgien

https://www.kine-web.com/faire-ses-etudes-en-belgique

<pstyle="text-align: