Tout ce que vous devez savoir sur la grille AGGIR ?

82
Tout ce que vous devez savoir sur la grille AGGIR

Quand vient le moment de solliciter une aide à domicile ou de déposer son proche en EHPAD, on entend souvent parler de la grille AGGIR. L’outil est également utilisé par les professionnels pour la détermination de l’éligibilité à l’APA.

Pour les particuliers, le sens, les utilités de la grille AGGIR, ainsi que ses règles d’utilisation restent un mystère plein. Vous aussi, vous avez des points d’ombre sur la grille AGGIR ? Cette rubrique vous indique tout ce que vous devez savoir sur la grille AGGIR !

A voir aussi : Restez en forme à tout âge grâce aux bienfaits de l'activité physique pour les seniors

Grille AGGIR : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Avec l’âge, les personnes âgées perdent en autonomie. Il devient alors nécessaire de les assister dans leurs tâches quotidiennes pour leur assurer un bon confort de vie.

Pensée et conçue conjointement par la CPAM et la Société française de Gérontologie, la grille AGGIR est un outil destiné à mesurer le niveau de dépendance des personnes âgées. Davantage d’informations sont à découvrir à propos de la grille aggir sur essentiel-autonomie.com.

A lire en complément : Tarif obsèques : le tarif le plus bas

Utilisée par les professionnels de la santé, la grille AGGIR permet d’évaluer avec précision le degré d’autonomie dont dispose encore une personne âgée. Elle met ainsi en lumière ses besoins en soins et en assistance.

Le recours à la grille AGGIR est de ce fait indispensable au moment de placer une personne âgée dans un EHPAD, ou encore quand il faut lui offrir une aide sanitaire à domicile.

Il faut également préciser que la grille AGGIR s’utilise pour évaluer l’éligibilité des personnes âgées à des aides financières. Par exemple, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), s’accorde sur la base de la grille AGGIR des personnes âgées.

Pour finir, la grille AGGIR, définie Autonomie Gérontologique et Groupe Iso Ressources, est un outil national. Il s’emploie sur tout le territoire français pour les utilités précisées plus haut.

Groupe Iso-Ressources : présentation et signification

Pour déterminer le niveau de dépendance d’une personne âgée et les soins qu’il lui faut, on s’intéresse à son GIR. Le Groupe Iso-Ressources (GIR) représente une classe de la grille AGGIR. En tout, la grille AGGIR compte 6 Groupes Iso-Ressources. À chacun d’eux correspond un degré de perte d’autonomie et des besoins bien précis.

Le GIR 1 regroupe les personnes âgées les plus dépendantes, tandis que le GIR 6 comprend les personnes âgées les plus autonomes. Pour précision, seules les personnes classés dans les GIR 1 à 4 sont éligibles à L’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

Tout ce que vous devez savoir sur la grille AGGIR

Le GIR 6 est la classe des personnes âgées autonomes. Ces dernières peuvent tout faire toutes seules. Les personnes classées dans le GIR 5 quant à elles ont besoin d’assistance de temps en temps pour leur toilette et leurs tâches domestiques. En GIR 4, les besoins des personnes âgées concernent la toilette, le nettoyage, l’habillage et l’assistance à la mobilité.

Appartiennent au GIR 3, les personnes âgées à motricité réduite. Elles ont besoin d’assistance pour les soins corporels, mais possèdent toujours leurs facultés mentales. Dans le GIR 2, les facultés mentales des personnes âgées sont partiellement altérées.

Leurs besoins d’aide concernent la plupart des tâches quotidiennes et la présence constante d’une aide sanitaire est indispensable pour elles.

Pour finir, le GIR 1 représente le plus grand degré de dépendance. Il regroupe les personnes âgées avec les facultés mentales et physiques altérées. Confinées au lit ou dans un fauteuil, elles ont besoin d’assistance continuelle. Une observation minutieuse est effectuée par les professionnels pour déterminer le Groupe Iso-Ressources approprié à chaque personne âgée.

Calcul de la grille AGGIR : les variantes et le système de notation expliqués

Le classement des personnes en GIR grâce à la grille AGGIR s’effectue au regard de leur capacité à effectuer certaines actions appelées variantes. On distingue au total 17 variables. Ces dernières sont classées en deux groupes à savoir les variables discriminantes et les variables illustratives.

Les variables discriminantes correspondent à :

  • cohérence ;
  • orientation ;
  • toilette ;
  • habillage ;
  • alimentation ;
  • élimination ;
  • transferts ;
  • déplacements à l’intérieur ;
  • déplacements à l’extérieur ;
  • communication à distance.

En ce qui concerne les variables illustratives. Elles prennent en compte :

  • la gestion ;
  • la cuisine ;
  • le ménage ;
  • le transport ;
  • les achats ;
  • le suivi du traitement ;
  • le temps libre.

Pour chaque variable observée, le professionnel de la santé attribue une note à la personne âgée. Lorsque l’action est bien accomplie sans aucune difficulté, la note A est décernée. La note B sanctionne les tâches mal exécutées ou exécutées de manière irrégulière.

Pour finir, la note C est attribuée lorsque la tâche n’est pas effectuée. Suivant ce système de notation, le spécialiste réalisé aisément le classement en GIR au terme du calcul de la grille AGGIR.