Comment soulager les petits maux de la grossesse ?

1268

Les petits maux durant la grossesse sont fréquents. Ce n’est que lorsque vous les vivez vraiment que vous constatez qu’ils sont dérangeants. À certains moments, vous pouvez vous sentir en pleine forme et parfois, il peut vous arriver de vous sentir mal dans votre peau.

Dans certains cas, vos maux de grossesse peuvent même devenir handicapants dans vos activités au quotidien. C’est pourquoi il est important d’y remédier avec des méthodes les plus naturelles possibles pour préserver bébé. Découvrez une sélection de conseils pour soulager les petits maux de grossesse.

A lire aussi : Comment savoir si on est enceinte naturellement ?

Pour les maux de dos

Les maux de dos peuvent être un véritable calvaire pour toutes vos activités au quotidien. Pourtant, lorsque vous êtes enceinte, vous n’échapperez généralement pas à ce désagrément. Pour soulager votre dos, assurez-vous d’utiliser le meilleur matelas pour un confort optimal. Si besoin, n’hésitez pas à en acheter un nouveau pour vous assurer un sommeil paisible.

Pensez aussi à revoir la qualité de votre sommier. Vérifiez s’il remplit encore correctement son rôle de support. Dans le cas contraire, il faut également le changer pour avoir une combinaison matelas-sommier performante.

A lire aussi : Paternité avant la naissance : comprendre et réaliser un test de paternité prénatal

Outre un matelas confortable et un bon sommier, optez pour la bonne taille et le bon type de lit. Par ailleurs, évitez de porter de lourdes charges durant la journée et reposez-vous régulièrement.

Nausées et vomissements

Les nausées figurent parmi les maux de grossesses les plus redoutés de tous. Elles peuvent apparaître dès les premières semaines de gestation et ne s’arrêter que vers la fin du premier trimestre. Afin de les soulager, tout d’abord, mangez des aliments sains et équilibrés. Évitez de manger trop gras, trop épicé ou des plats avec de fortes odeurs. Vous devez connaître les aliments qui vous donnent une sensation de « dégoûts » et les éviter au maximum.

Faites en sorte de ne pas trop vous étaler entre les repas, c’est-à-dire ne restez pas trop longtemps sans manger. Si possible, fractionnez vos repas et mangez toutes les heures ou deux heures des petites portions. Dans cette optique, évitez d’avoir l’estomac vide. Toutefois, assurez-vous qu’il ne soit pas trop rempli.

Remontées acides

Au même titre que les nausées, les remontées acides et les brûlures d’estomac sont très fréquentes durant la grossesse. De ce fait, vous devez également vous assurer de ne pas avoir l’estomac vide. Prenez 4 à 6 petits repas par jour et ne buvez pas pendant les repas. Si vous avez soif, buvez uniquement entre les repas.

Pareillement, lorsque vous mangez, imprégnez bien vos aliments de salive et mastiquez un peu plus que d’habitude. De cette manière, vous ne fatiguez pas votre estomac et ce dernier pourra fonctionner correctement. Aussi, afin d’avoir un sommeil réparateur et ne pas être gêné par vos reflux, prenez votre dernier repas une heure avant le coucher.

Ballonnement

Les ballonnements sont des mots courants pendant la grossesse. Pour les éviter, n’ingérez pas d’aliments qui favorisent la formation de gaz. Il s’agit des gommes à mâcher, des boissons gazeuses, des haricots, des choux, etc.

Sachez aussi que les légumes crus favorisent l’apparition de gaz dans votre ventre. De ce fait, préférez les légumes cuits pendant votre grossesse. Lorsque vous vous sentez un peu ballonné, prenez les précautions nécessaires. Chauffez votre ventre avec une bouillotte en hiver ou buvez de l’eau tiède.

De plus, faites de l’exercice physique régulièrement. Préférez la marche si vous avez le temps et un endroit pour le faire. Une séance de 10 à 15 minutes par jour suffit pour vous aider à diminuer les risques de ballonnement. Par ailleurs, la marche est bénéfique pour votre grossesse en général.

Grâce à ces indications, faites face à vos petits mots de grossesse en douceur. Outre ces conseils, n’oubliez pas de créer les conditions propices à votre grossesse, dont un couchage de qualité, la bonne température de chambre, etc.

Fatigue et somnolence

La fatigue et la somnolence sont des symptômes fréquents pendant la grossesse. Effectivement, votre corps subit de nombreux changements physiques et hormonaux qui peuvent être à l’origine d’une grande fatigue. Pour soulager cette sensation désagréable, pensez à bien dormir la nuit.

Pour cela, préparez-vous une routine de sommeil relaxante avant le coucher. Évitez les repas trop lourds ou épicés en soirée pour ne pas perturber votre digestion. Éteignez tous les appareils électroniques au moins une heure avant d’aller vous coucher afin que votre cerveau puisse se détendre après une journée stressante.

Assurez-vous que votre chambre soit bien aérée et maintenez une température ambiante confortable tout au long de la nuit pour éviter toute transpiration excessive qui pourrait perturber votre sommeil. Si vous avez du mal à vous endormir, essayez des méthodes relaxantes telles que lire un livre apaisant ou écouter de la musique douce.

Si malgré ces mesures vous continuez à ressentir une grande fatigue pendant la journée, prenez régulièrement des pauses pour reposer vos yeux et prendre quelques respirations profondes dans un environnement calme. La pratique régulière d’exercices physiques doux comme le yoga prénatal peut aussi aider à réduire considérablement cette sensation désagréable.

N’hésitez pas à solliciter l’aide de professionnels spécialisés dans le domaine si nécessaire pour trouver des solutions appropriées adaptées aux besoins spécifiques liés aux maux dont souffrent certainement toutes les femmes en période de grossesse. En suivant ces conseils, vous pourrez soulager les petits maux de la grossesse et profiter pleinement de cette période magique de votre vie.

Jambes lourdes et œdèmes

Les jambes lourdes et les œdèmes sont des maux fréquents pendant la grossesse, en particulier au cours du troisième trimestre. Les hormones de grossesse peuvent causer une augmentation de la pression sanguine qui peut entraîner des gonflements dans les pieds, les jambes ou même le visage.

Pour soulager ces symptômes désagréables, il faut mener une vie saine tout au long de votre grossesse. Favorisez une alimentation équilibrée riche en fibres et en vitamines pour éviter la constipation qui peut aggraver les œdèmes. Veillez à bien vous hydrater tout au long de la journée. Boire suffisamment d’eau permettra d’éliminer l’excès de sel présent dans le corps et réduira ainsi considérablement l’enflure. Évitez les exercices qui exercent une forte pression sur vos jambes ou abdominaux, comme le jogging. Privilégiez plutôt des exercices doux comme la marche légère ou encore la natation.

Si vous ressentez une gêne importante malgré ces mesures préventives, n’hésitez pas à faire appel à des spécialistes pour soulager vos douleurs, tels que :
• Un massage prénatal réalisé par un professionnel
• L’utilisation régulière du miel bio dynamique aux vertus anti-inflammatoires.
• L’utilisation d’un bas de contention qui peut aider à améliorer la circulation sanguine.

En suivant ces conseils, vous pourrez soulager les jambes lourdes et les œdèmes pendant votre grossesse. Toutefois, en cas de douleurs intenses ou persistantes, il faut consulter un professionnel de santé afin d’éviter toute complication.