Norme troponine : quel taux pour insuffisance cardiaque ?

26

Lorsque l’on suspecte un risque d’insuffisance cardiaque chez un individu, on peut lui prescrire une prise de sang afin de déterminer son taux sanguin de troponine. Cela peut être le cas lors de la présence de symptômes alarmants liés à des problèmes cardiovasculaires, par exemple. Qu’est-ce que la troponine et quel est le taux nécessaire en cas d’insuffisance cardiaque ?

La norme troponine expliquée

Pour les personnes qui n’ont jamais été sensibilisées aux risques cardiaques, cette norme est peu connue. Toutefois, elle est très importante, en effet, il en existe différents types dans notre corps, et mesurer son taux permet de détecter l’arrivée de problèmes cardiaques et vasculaires. Le dosage est vérifié sous la forme d’une prise de sang, mais n’est pas systématique.

A voir aussi : Quel CBD pour la migraine ?

Trois types différents

Pour commencer, la troponine est une forme de protéine qui se retrouve dans tous les muscles de notre corps, cela inclut inévitablement des organes comme le cœur. La troponine aide nos muscles à se contracter lors de l’effort, ainsi elle permet tout simplement au cœur de battre et nous maintenir en vie. On en dénombre trois types différents avec chacune leur utilité, les troponines I et T servent à analyser la bonne santé de notre cœur, tandis que la C n’est pas exclusive à cet organe. C’est donc une partie intégrante de la multitude de cellules à l’intérieur de notre organisme.

Pourquoi mesurer son taux ?

Le dosage de la troponine est loin d’être quelque chose de banal. En effet, la troponinémie est un examen qui doit être effectué uniquement si un médecin suspecte un risque cardiaque ou vasculaire, ce n’est pas à faire à chaque prise de sang. Par exemple, si vous ressentez des douleurs anormales dans la poitrine, la troponinémie peut être prescrite par votre médecin.

A découvrir également : Claquage ischio : comment soigner un claquage derrière la cuisse ?

Un indicateur de risques

Pour continuer, cette protéine musculaire est également un indicateur d’urgence, dans la mesure où la vérification de son dosage dans le sang est indiqué en cas de signe s’apparentant à une crise cardiaque. Cela inclut les douleurs thoraciques, malaises et vertiges. Si jamais vous ressentez ces symptômes, votre médecin vous fera passer un électrocardiogramme puis un dosage de troponine. Enfin, on réalise aussi cet examen avant de subir une chirurgie cardiaque lors du bilan préalable à l’opération.

Quel taux indique un risque d’insuffisance cardiaque ?

Lorsque vous allez effectuer l’examen de troponinémie, il n’est pas obligatoire d’être à jeun contrairement à la plupart des prises de sang. Ainsi, vous pouvez l’effectuer peu importe le moment de la journée, surtout si cela doit être fait en urgence. De plus, les résultats peuvent être rendus en moins de deux heures. En effet, en cas de suspicion de maladies cardiovasculaire, il faut agir très vite pour prévenir les risques.

Quel taux est normal chez l’adulte ?

Bien que les valeurs puissent être légèrement différentes, un taux normal est considéré comment étant de moins de 34 microgrammes par litres de sang pour un homme, et 16 pour une femme, pour la troponine I. Pour le type T, le taux doit être en dessous de 14 microgrammes par litres de sang chez l’homme et la femme. Enfin, la variété C ne se mesure pas. Les personnes souffrant d’insuffisance rénale peuvent afficher un dosage plus haut. Notez aussi que le nombre peut changer selon le laboratoire dans lequel vous avez effectué l’examen.

Le taux pour une insuffisance cardiaque

Vous l’aurez compris, c’est en cas d’un dosage trop élevé dans le sang que les risques peuvent subvenir. En effet, on parle dans ce cas de l’hypertroponinémie. Un dosage trop haut peut donc être lié à une myocardite, une insuffisance cardiaque, un infarctus du myocarde ou l’obstruction des artères. De plus, en cas d’autres problèmes tels que  l’inflammation du cœur, d’une augmentation anormale du rythme cardiaque ou encore d’embolie pulmonaire, il est possible de détecter de l’hypertroponinémie dans le sang. Pour aller plus loin, trop de troponine est en réalité synonyme de dégradation des cellules des muscles.