Notre alimentation permet de soigner la dépression

283

Pendant de nombreuses années, on a pensé que la dépression n’était qu’un problème psychologique. Nous savons maintenant que ce n’est pas le cas. En fait, notre alimentation quotidienne peut aggraver ou améliorer les symptômes. Le contrôle de notre alimentation n’est pas suffisant pour lutter contre la dépression. Toutefois, une alimentation équilibrée peut être utile en complément du traitement de la dépression. Savez-vous quels sont les meilleurs aliments pour lutter contre la dépression ? Nous allons vous le dire.

Les aliments qui aident à combattre la dépression

La dépression est un problème de santé publique et les chercheurs cherchent des moyens de l’aborder sous différents angles. L’un d’eux est la nourriture puisque l’alimentation est déterminante dans l’humeur. Voici comment notre alimentation permet de soigner la dépression.

A voir aussi : Pourquoi le sang des règles est marron ?

Aliments riches en tryptophane

Le tryptophane est un acide aminé qui influence l’humeur en stimulant la production de sérotonine. Ce neurotransmetteur crée une agréable sensation de calme, de relaxation et de bien-être. Il réduit également la sensation de faim, ce qui est très important. En effet, les personnes ayant tendance à la dépression ressentent souvent un besoin urgent de manger des aliments sucrés. La dinde, le poulet, le lait, le fromage et les œufs sont parmi les aliments qui contiennent le plus de tryptophane. En revanche, les fruits les plus riches en tryptophane sont les bananes, les ananas, les avocats et les prunes.

Aliments riches en acide folique

De nombreuses études ont été menées depuis les années 1940, date à laquelle cette vitamine a été découverte. Elles indiquent un lien entre l’acide folique et la dépression. En effet, il a été reconnu que les personnes dépressives sont déficientes en cette vitamine. Il est donc recommandé d’inclure dans le régime des aliments riche en acides folique. Il s’agit notamment du foie de poulet ou de bœuf, des cacahuètes. De plus, il y a aussi des légumes à feuilles vertes, comme les épinards et les blettes, et des céréales complètes.

A voir aussi : Quels sont les bienfaits de la respiration abdominale ?

Aliments riches en magnésium

Un manque de magnésium entraîne des problèmes d’attention, de mémoire et de fatigue. En effet, il s’agit d’un minéral essentiel pour notre système nerveux. Il a été démontré que sa carence entraîne un état d’hypersensibilité au stress. On sait que dans de nombreux cas, les symptômes de la dépression peuvent être atténués par des suppléments de magnésium.

Cependant, vous pouvez également trouver du magnésium dans des aliments tels que le chocolat noir. Il est également présent dans les fruits de mer, les produits laitiers, les céréales complètes et les graines de tournesol. C’est aussi le cas des amandes, le soja, le tofu, les bananes, le pourpier et les blettes.

Aliments riches en oméga-3

Ce n’est pas un acide gras miracle. Toutefois, on estime que les suppléments d’oméga-3 peuvent réduire les symptômes de la dépression d’au moins 10 %. Il est également connu pour être très bénéfique pour le cerveau. Il contribue à réduire les processus inflammatoires. En effet, il ne faut pas oublier que le cerveau est l’un des organes qui contient le plus de lipides. De plus, on estime qu’un tiers des acides gras qui composent la matière grise appartiennent à la famille des oméga-3. On le retrouve dans les poissons gras, les fruits de mer, les jaunes d’œufs, les amandes, les noix et l’huile de lin. Ce sont tous des aliments riches en oméga-3 que vous devriez inclure dans votre alimentation.

Autres recommandations

Les spécialistes recommandent les pratiques suivantes pour prévenir les maladies de l’humeur :

  • Suivez les habitudes alimentaires traditionnelles, comme le régime méditerranéen.
  • Utilisez l’huile d’olive pour la cuisson et les assaisonnements de salade.
  • Réduisez la consommation globale de viande, en recommandant la viande blanche plutôt que la viande rouge ou transformée.
  • Préparez une sauce maison à base de tomates. Ajoutez d’ail, d’oignon et d’épices avec de l’huile d’olive pour assaisonner légumes, pâtes, riz et autres plats.
  • Évitez le beurre, la crème, les fast-foods, les sucreries, les gâteaux et les boissons sucrées.

Par ailleurs, vous devez augmenter votre consommation de fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes, noix et graines.