Comment préserver l’équilibre de sa flore intestinale ?

80

La flore intestinale, également appelée microbiote intestinal, est l’ensemble des micro-organismes qui peuplent le tube digestif, en particulier le côlon. Ces micro-organismes contiennent des bactéries, des virus, des champignons et des archées. Ils jouent un rôle important dans la digestion, l’absorption des nutriments, le fonctionnement du système immunitaire, la synthèse de vitamines et la protection contre les agents pathogènes. Des perturbations de cet équilibre peuvent avoir des conséquences sur la santé. Comment pouvez-vous préserver l’équilibre de votre flore intestinale ?

Les souches microbiotiques et les ferments lactiques pour la flore intestinale

Les souches microbiotiques et les ferments lactiques sont très importants pour la flore intestinale. Cette dernière est constituée de milliards de micro-organismes, notamment des bactéries, des virus, des champignons et des levures. Ces micro-organismes jouent un rôle clé dans la digestion, l’immunité, la santé mentale, la tension et bien d’autres aspects de la santé.

A lire aussi : Pourquoi faut-il prendre des compléments alimentaires ?

Certaines souches microbiotiques, telles que les bifidobactéries et les lactobacilles, sont particulièrement importantes pour la santé intestinale. Elles aident à réguler le pH de l’intestin, à réduire l’inflammation et à renforcer la barrière intestinale. Elles favorisent aussi la croissance d’autres bactéries bénéfiques.

Les ferments lactiques, quant à eux, sont des bactéries ou des levures utilisées pour fermenter les aliments. Ces aliments fermentés contiennent des probiotiques naturels qui améliorent la santé de la flore intestinale. Ils apportent à l’organisme, des souches microbiotiques bénéfiques et stimulent la croissance de bactéries bénéfiques dans l’intestin.

A lire également : Comment soigner une hernie paramédiane ?

Pour le bon maintien de votre flore intestinale, nous vous recommandons de consommer régulièrement des aliments contenant ces deux substances. Pour une action accélérée, vous pouvez, par exemple, prendre du Lactospectrum qui contient des ferments lactiques afin de compléter votre alimentation. N’hésitez pas à consulter un médecin pour obtenir davantage de renseignements.

préserver équilibre flore intestinale santé compléments alimentaires bien-être intestins système digestif

Les fruits et légumes essentiels pour un bon transit intestinal

Il existe plusieurs fruits et légumes que vous pouvez consommer pour maintenir un bon transit intestinal. Nous vous recommandons principalement ceux riches en fibres et en eau. Les fibres augmentent le volume des selles et contribuent à stimuler le mouvement des intestins. L’eau par contre, ramollit les selles et facilite leur passage dans le tractus intestinal.

Vous pouvez consommer les pommes qui sont excellentes pour le transit en raison de leur riche teneur en fibres solubles et insolubles. Elles contiennent également de l’eau, ce qui contribue à maintenir une bonne hydratation. Les poires aussi sont riches en fibres solubles et insolubles, et sont une bonne source d’eau. Elles sont efficaces pour prévenir la constipation en ramollissant les selles. Les bananes, pour leur part, contiennent du potassium en plus de fibres solubles et insolubles. Elles sont donc indiquées pour réguler le transit intestinal.

Nous vous recommandons aussi les légumes feuilles comme la laitue, les épinards, le chou frisé et le chou vert. Ils sont riches en fibres, en eau et en nutriments essentiels qui peuvent faciliter le transit intestinal. Vous pouvez aussi consommer les légumes racines comme les carottes, les patates douces et les betteraves. Ils ont une forte teneur en fibres insolubles et en eau, et sont parfaits pour maintenir un bon transit intestinal.

Notons également que le maintien d’un transit équilibré ne dépend pas seulement de la consommation de fruits et légumes. Il dépend également d’autres facteurs tels que l’hydratation adéquate, l’exercice régulier et une alimentation équilibrée.

Évitez autant que possible les aliments transformés et les additifs artificiels

Les aliments transformés et les additifs artificiels sont nocifs au transit intestinal. Ils peuvent l’affecter. Tout d’abord, ces aliments contiennent d’importantes quantités de sucre, de sel et de gras qui perturbent l’équilibre naturel des bactéries dans l’intestin. Ils sont à l’origine de problèmes de digestion. Ces aliments contiennent généralement des additifs artificiels tels que des édulcorants, des colorants, des conservateurs et des arômes. Ces substances peuvent aussi perturber le système digestif.

En effet, certains additifs alimentaires tels que les édulcorants artificiels peuvent causer des troubles digestifs tels que :

  • les ballonnements,
  • les gaz,
  • les crampes,
  • la constipation.

Les colorants alimentaires, tels que le colorant rouge 40, seraient également associés aux problèmes de transit intestinal. Les aliments transformés sont pauvres en fibres alimentaires qui sont importantes pour la régularité intestinale et la santé digestive. Les fibres alimentaires aident à prévenir la constipation et entravent le mouvement des selles à travers le système digestif.

Il est important de noter que tous les aliments transformés ne sont pas mauvais pour la santé digestive. Certains peuvent même contenir des ingrédients enrichis pour la santé, tels que des probiotiques. Cependant, il est recommandé de limiter leur consommation dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. Il est également recommandé de privilégier les aliments riches en fibres, tels que les fruits, les légumes, les légumineuses et les grains entiers pour favoriser une bonne santé digestive.