Comment renforcer votre périnée après un accouchement difficile ?

889

Être une nouvelle maman peut être incroyablement difficile et épuisant, tant mentalement que physiquement. L'un des problèmes les plus courants rencontrés par les femmes est la douleur dans la région du périnée après l'accouchement.

La tension intense exercée pendant le travail peut causer des ravages sur les muscles de votre plancher pelvien, provoquant des symptômes inconfortables tels que le gonflement des lèvres et la sécheresse.

A lire en complément : Tout savoir sur les clignotants Puff pour e-cigarette

Heureusement, il existe des moyens simples de renforcer votre périnée après un accouchement difficile, ce qui vous permettra de guérir plus rapidement et de recommencer à profiter de la vie avec votre bébé !

Dans cet article de blog, nous vous donnerons toutes les informations dont vous avez besoin pour vous sentir plus forte, en meilleure santé et plus confiante que jamais !

A lire en complément : Tout savoir sur le CBD et ses huiles

Comprendre l'anatomie du périnée

Comprendre l'anatomie du périnée peut sembler intimidant, mais ce n'est pas nécessairement le cas.

En réalité, il s'agit simplement de comprendre comment cette partie du corps fonctionne et comment elle est connectée au reste de votre corps. L

e périnée est une structure complexe composée de nombreux muscles et tissus, mais il est important de se rappeler qu'il joue un rôle essentiel dans le maintien de la santé et de la fonction de votre corps.

Quand mettre en place une rééducation périnéale ?

A la suite d'un accouchement

Il est conseillé de commencer la rééducation périnéale le plus tôt possible après un accouchement. Surtout si l'accouchement à été difficile. Cela permettra de réduire l'inconfort et d'accélérer le processus de guérison.

La meilleure façon d'y parvenir est de pratiquer les exercices de Kegel, qui ciblent les muscles du plancher pelvien et en augmentent la force et l'élasticité.

Ces exercices peuvent être effectués n'importe où et n'importe quand – même en préparant le dîner ou en étant à votre bureau !

Quels sont les autres moyens de renforcer votre périnée ?

Outre les exercices de Kegel, il existe plusieurs autres moyens de renforcer votre périnée après un accouchement.

Par exemple, des exercices d'étirement doux peuvent être utiles pour restaurer le tonus musculaire et la souplesse.

Il est également important d'adopter une bonne posture lorsque vous restez assise ou debout pendant de longues périodes

A la suite d'un prolapsus

Si vous avez eu un prolapsus, il est important de pratiquer une rééducation périnéale pour prévenir tout risque de "rechute".

Ces exercices contribueront à renforcer les muscles du plancher pelvien et à réduire le risque de nouvelles lésions.

Votre médecin ou votre kinésithérapeute peut vous prescrire un programme d'exercices individualisés spécialement conçu pour vous.

Quels exercices de renforcement du périnée pratiquer pendant le post-partum ?

Il existe plusieurs exercices de renforcement du périnée qui peuvent vous aider à restaurer les muscles du plancher pelvien et à reprendre le contrôle de votre corps après l'accouchement.

Les exercices de Kegel comme mentionnés précèdemment, les poses de pont, les levées de jambes et les accroupissements en sont quelques exemples. Il est important de pratiquer ces exercices régulièrement pour obtenir les meilleurs résultats.

Focus Exercices de kegel :

Les exercoces Kegel ciblent la zone spécifique des muscles du plancher pelvien. Ils consistent à contracter, maintenir et relâcher différents groupes de muscles afin d'améliorer la force et l'endurance.

Ces exercices doivent être pratiqués régulièrement (au moins trois fois par semaine) pour en tirer le meilleur parti. Surtout après un accouchement ou prolaps.

Comment éviter les micro-traumatismes du périnée ?

Afin d'éviter les microtraumatismes du périnée, il est important de faire attention lors d'activités intenses telles que la course ou le saut.

Veillez à porter des chaussures de soutien confortables et adaptées à l'activité que vous pratiquez.

En outre, faites attention à votre posture lorsque vous êtes assis ou debout et veillez à maintenir une position droite.

Les bienfaits de la massothérapie après un accouchement difficile

Après un accouchement difficile, il est tout à fait normal de ressentir de la fatigue, du stress et des douleurs physiques.

Heureusement, la massothérapie peut être une solution efficace pour aider à soulager ces symptômes.

Cette technique de massage thérapeutique favorise la relaxation musculaire et la circulation sanguine, ce qui peut aider à réduire les douleurs et favoriser un sommeil plus réparateur.

De plus, la massothérapie peut améliorer le bien-être émotionnel en réduisant les niveaux de stress et d'anxiété.

Avec l'aide d'un massothérapeute qualifié, vous pourrez profiter des bienfaits de cette thérapie régénératrice et ainsi récupérer plus rapidement après votre accouchement difficile.

Comment récupérer son énergie durant le post-partum ?

Il est normal de se sentir fatigué pendant la période post-partum, car votre corps a besoin de temps pour se remettre des exigences physiques et émotionnelles de l'accouchement.

La meilleure façon de retrouver de l'énergie pendant cette période est de prendre soin de vous.

Pratiquez une activité physique régulière, comme la marche ou la natation ; faites des pauses tout au long de la journée et n'oubliez pas de vous reposer. Il est également nécéssaire d'avoir une alimentation saine et équilibrée.

Dépression post-natale

Il est également important de prendre du temps pour vous et de faire des activités qui vous apportent de la joie, comme passer du temps avec vos amis ou votre famille ou pratiquer des activités de pleine conscience comme le yoga ou la méditation.

La dépression post-natale est un trouble courant qui peut toucher les mères peu de temps après l'accouchement.

Les symptômes incluent la tristesse, l'anxiété, la fatigue, la perte d'intérêt pour les activités quotidiennes et même des pensées suicidaires dans des cas extrémes.

Bien que la dépression post-natale soit souvent associée à des changements hormonaux, elle peut également être liée à des facteurs tels que le stress, l'isolement social, la fatigue et les difficultés à s'adapter à un nouveau rôle de parent et la perte de confiance en soi suite aux changements du corps.

La dépression post-natale n'est pas de la faute de la mère et vous ne devez pas avoir honte de chercher de l'aide. Parlez en autour de vous !