La grossesse et les différentes douleurs à la poitrine

45

Le fait de penser à la prochaine venue d’un bébé procure un immense bien-être au couple. Pour la femme enceinte, les obstacles à surmonter sont nombreux avant l’arrivée du nouveau-né. Des changements inhabituels font irruption et cela pourrait indisposer à plus d’un titre. Que faut-il savoir des douleurs à la poitrine dues à la grossesse ?

La grossesse et le corps de la femme

Un environnement favorable s’avère nécessaire pour une croissance normale du bébé. De même, l’organisme de la femme doit être préparé à supporter la naissance de ce dernier. Ces conditions indispensables provoquent une réelle transformation du corps, durant tout le processus de grossesse.

A lire aussi : Quelles substances la mère prélevé T-elle avec le placenta ?

Au niveau des seins

À sa naissance, le bébé a besoin de nourriture pour être en bonne santé. La seule recommandée pour son bien-être provient de l’allaitement. Les seins jouent donc un rôle important dans l’alimentation du bébé. Au cours de la grossesse, tout un mécanisme est ainsi mis en place dans le but de produire le lait maternel au futur bébé. C’est alors qu’une douleur à la poitrine peut se faire ressentir lors de la grossesse. Plus précisément au niveau des seins. Elle représente le moment de l’implantation de l’embryon dans l’utérus.

L’action combinée des hormones et des glandes qui produisent du lait devient par la suite effective. On assiste à une augmentation du volume des seins. Il s’en suit également une sensation de tiraillement ou de picotement des seins chez la femme enceinte. Sans oublier la forte sensibilité de sa peau. L’intensité de ces symptômes peut varier d’une personne à l’autre. Toutefois, ils disparaissent après la grossesse.

A lire également : Quelle boisson provoque une fausse couche ?

Au niveau du cœur

Le sang doit circuler en grande quantité vers l’utérus du fait de sa croissance. Ce qui entraîne une forte sollicitation du cœur chez la femme enceinte. Il a été démontré que le débit et la fréquence cardiaque d’une femme enceinte sont beaucoup plus élevés que ceux d’une femme à l’état normal.

L’activité du cœur étant souvent sollicitée, la femme enceinte peut présenter des souffles au cœur. Cela ne devrait pas susciter de panique du fait de la grossesse. Toutefois, pour des raisons préventives, il serait préférable de consulter un professionnel sur ce site, pour en avoir le cœur net.

Impact sur les poumons

L’organisme de la femme enceinte est soumis à une respiration profonde et rapide, du fait d’hormones (la progestérone) qu’elle sécrète en grande quantité. Cette rapidité respiratoire peut également provenir de la croissance de l’utérus. Ce qui peut provoquer l’essoufflement. En effet, l’utérus s’adapte au fur à mesure à la croissance du bébé. Cette expansion de l’utérus réduit la capacité pulmonaire de la femme. Car le poumon n’arrive plus à s’étirer correctement.

Comment faire face à ces douleurs ?


Évitez avant tout l’automédication qui pourrait porter préjudice à votre santé. Aussi, une alimentation saine et équilibrée est efficace pour votre bien-être et pour la santé du bébé. Pour soulager la forte sensibilité des seins chez la femme enceinte, il est recommandé de porter des soutiens-gorges sans armature faits en coton doux.

Enfin, pour éviter l’essoufflement, il faut aimer pratiquer des exercices sportifs. Il est également conseillé de s’éloigner de la fumée qui est nuisible à votre santé, mais aussi à celle de votre bébé.