Comment soigner l’arthrose avec des produits naturels ?

16

Afin de soulager les douleurs aux articulations, les anti-inflammatoires sont généralement usités. Cependant, la médecine naturelle propose une kyrielle de traitements de fond pour de pareils maux. Ces traitements sont valables aussi pour l’arthrose. Vous recherchez une solution naturelle complémentaire au traitement de la médecine moderne ? Vous préférez des soins naturels pour soulager vos douleurs ou ceux d’un proche parent ? Cet article vous fera un sommaire sur l’alimentation, les techniques de soulagement et les plantes à utiliser pour alléger ces douleurs de manière naturelle.

La consommation des plantes et le suivi alimentaire.

Maladie de dégénérescence du cartilage articulaire suivie d’augmentation des tissus osseux, l’arthrose est une affection chronique qui touche beaucoup plus les personnes d’âges murs. L’arthrose se manifeste par un mauvais fonctionnement de l’articulation et une douleur raide au niveau de l’articulation.

A voir aussi : Comment choisir sa spécialité en médecine ?

Le traitement alimentaire est primordial et primitif en ce qui concerne les soins. En effet, à travers les substances alimentaires de certaines denrées, l’apport de compléments nutritifs pour le bon fonctionnement des articulations est prononcé.

La chondroïtine et la glucosamine

À l’instar de la chondroïtine, la glucosamine est aussi une substance qui assure une meilleure protection à l’articulation. Ces deux substances sont présentes dans les articulations et contribuent à la rétention d’eau pour l’élasticité du cartilage. Ils sont en faible quantité de production quand survient l’arthrose. Mais ils peuvent être complétés par voie orale à travers certaines consommations. Afin de constater l’efficacité du traitement, il faut associer deux à trois prises de 1500 mg de glucosamine et 1200 mg de chondroïtine.

A découvrir également : Les douleurs aux genoux lors d’une flexion

Le traitement est intensif et les effets sont remarquables de la deuxième semaine à la huitième semaine. Des cures sur plusieurs mois sont recommandées notamment des cures de 3 mois. On les retrouve très souvent dans les carapaces de crustacés comme les crevettes, les crabes, etc.

L’harpagophytum

Ensuite, l’harpagophytum qui se retrouve dans les plantes comme la griffe du diable aide à lutter contre l’inflammation. L’harpagoside contenue dans ces plantes fonctionne comme un anti-inflammatoire. Cette substance quant à elle fonctionne mieux pour les inflammations des grandes articulations comme les genoux, la hanche, l’épaule.

Le traitement ici est préventif, et permet de prévenir les crises et de réduire leur intensité. Ces substances sont extraites des plantes et transformées en poudre de racine ou en gélules d’extraits secs. Une prise de 2 à 4 grammes par jour pendant 20 jours est recommandée pour le traitement. Par contre, il faut veiller à ne pas les mélanger avec les antidépresseurs.

L’utilisation d’adoucissant par massage.

La prévention est certes importante, mais il ne faudrait pas négliger l’apaisement des crises. L’huile de gaulthérie est l’élément parfait pour la circonstance. Sa composition élevée en salicylate de méthyle fait d’elle un antalgique et un anti-inflammatoire extraordinaire. Cette propriété que lui offre son élément phare est d’autant plus pratique, car il pénètre l’articulation facilement. En ce qui concerne la posologie, il est recommandé d’en diluer deux gouttes dans une cuillerée d’huile végétale neutre.

Ensuite, massez la zone douloureuse jusqu’au réchauffement deux fois par jour pendant une semaine. Il peut être associé à d’autres huiles essentielles naturelles conseillées par votre dermatologue ou votre pharmacien.