Comment traiter l’alopécie chez la femme ?

11

Avez-vous déjà entendu parler de l’alopécie féminine ? L’alopécie féminine est le nom savant donné (tant pour les hommes que pour les femmes) pour faire référence aux chutes de cheveux. Le terme fait donc allusion à la chute de cheveux féminine. Quelles sont les causes et les conséquences de l’alopécie femme et comment y remédier ?

Comment se manifeste l’alopécie chez la femme ?

Chez une femme qui souffre d’alopécie, la manifestation de la calvitie est généralement plus prononcée que chez un homme. Elle débute par une perte progressive des cheveux qui perdent de leur force et qui finissent par tomber de différentes parties du cuir chevelu. Si un traitement n’est pas mis en place, la chute continue et la situation devient irrémédiable. D’une femme à l’autre, les zones de perte de cheveux diffèrent.

A découvrir également : Tout savoir sur le syndrome de Diogène !

Quelles sont les origines de l’alopécie féminine ?

Il n’est pas facile d’établir avec précision les causes de l’alopecie femme. Pourtant, cela est nécessaire pour savoir comment traiter l’alopécie chez la femme. De plus, les origines sont différentes d’une femme à une autre.

  • Une origine androgénétique

Dans neuf cas sur dix, on parle d’alopécie androgénétique. Cela a pour signification que le cuir chevelu souffre d’une extrême sensibilité due aux excès d’androgènes qui sont des hormones mâles qui normalement sont présentes en quantité infime chez la femme. Dans le cadre d’une alopécie androgénétique, la femme produit trop d’hormones mâles qui paradoxalement favorisent la pousse des cheveux, mais à une vitesse excessive qui tue le follicule pileux et conduit à la chute des cheveux qui ne repoussent plus. Cette maladie est dans la plupart des cas héréditaire, bien que l’on constate qu’une femme sur cinq touchée, n’a aucun antécédent familial.

A lire en complément : Hémoglobine glyquée ou glycosylée (HbA1C) : norme

  • Des origines diverses, sources de dérèglements hormonaux

Pour expliquer la chute de cheveux féminine, d’autres facteurs déclenchant peuvent être à considérer comme :

  1. Un dysfonctionnement de la glande thyroïde.
  2. Une mauvaise alimentation.
  3. Un rythme de vie inapproprié.
  4. Le stress.
  5. La maladie.
  6. La prise de médicaments.
  7. L’utilisation de produits capillaires de mauvaise qualité.
  8. L’accouchement
  9. Les moyens de contraception.

Comment combattre l’alopécie féminine ?

Même si dans un premier temps certaines femmes ont tendance à cacher leur alopécie en camouflant leur déficit capillaire, si la situation n’est pas traitée, elle se détériore. C’est pourquoi, il est important d’agir rapidement pour déterminer précisément les causes et les combattre.

  • Se rendre chez un professionnel de la santé

Pour ne pas laisser la situation dégénérer, il convient d’en parler sans gêne et en toute franchise à son médecin ou à son dermatologue afin d’établir un premier diagnostic. Le phénomène trouve peut-être ses origines dans le stress et un traitement apaisant aura probablement un impact bénéfique. Si le dermatologue estime que l’origine est d’ordre androgénétique, alors il prescrira un traitement approprié pour favoriser la réduction par le corps d’androgènes. En fonction de la réaction de la patiente au traitement et s’il ne se révèle pas performant, le dosage médicamenteux peut être modifié.

  • Recourir à une greffe de cheveux

Si la situation se complique ou si le mal-être est trop profond, une greffe de cheveux est tout à fait possible et même recommandée. Plusieurs techniques qui ont fait leurs preuves sont possibles. Il conviendra de se renseigner auprès d’un praticien possédant les diplômes requis pour une telle opération. Il vous conseillera sur la technique à employer et sur le résultat à venir. Sachez que pour les femmes, la greffe de cheveux est plus facile que pour les hommes, car elles ont une masse plus importante. Les greffes de cheveux sont définitives et permettent une repousse et un cycle normal. Nul doute que dans quelque temps, il sera nécessaire de désépaissir cheveux.