Ehpad et maison de retraite : quelles différences ?

14
ehpad

Si l’on parle souvent indifféremment de maison de retraite et d’Ehpad, les deux termes ne sont pourtant pas synonymes. La maison de retraite comprend l’ensemble de résidences pour seniors. Ces structures peuvent être médicalisées ou non. L’Ehpad est un type de maison de retraite, fortement médicalisé.

Les différents types de maisons de retraite

Voici les différents types de maisons de retraite que l’on peut rencontrer en France :

Lire également : Quels sont les meubles et équipements nécessaires pour une chambre en maison de retraite ?

  • La résidence autonomie, autrefois appelée “foyer logement” ou “RPA’ (résidence pour personnes âgées), est une formule intermédiaire entre le domicile et la résidence collective. Elle accueille les personnes âgées autonomes souhaitant évoluer dans un cadre sécurisant. Les résidents sont locataires d’un petit appartement individuel mais bénéficient de services collectifs (repas pris en commun, animations, etc.). Ce sont des établissements publics.
  • La résidence avec services repose sur le même principe que la résidence autonomie sauf que les résidents peuvent être propriétaires de leur logement et qu’il s’agit d’établissements privés. Les prestations sont plus haut de gamme et les loyers ou prix à l’achat, plus élevés.
  • La maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie (MARPA), est une structure dont la capacité d’accueil est limitée à 24 personnes. Les résidents sont locataires de leur logement privatif et peuvent profiter des espaces communs. Les MARPA concernent les communes de moins de 2000 habitants.
  • L’Ehpad, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, sont des maisons de retraite fortement médicalisées (ex : La Villa des Collettes, un EHPAD situé à Cagnes-sur-Mer)

L’Ehpad, une maison de retraite pour personnes âgées dépendantes

L’Ehpad accueille donc, comme son nom l’indique, les personnes devenues dépendantes. Il s’agit d’une maison de retraite médicalisée qui dispose d’une équipe de professionnels de santé chargée d’assurer la prise en soins des aînés en fonction de leur état de santé, 24 heures/24. .

Celle-ci est généralement composée d’un médecin coordonnateur, d’infirmiers, d’aide-soignants, d’auxiliaires de vie mais aussi de professionnels paramédicaux (kinésithérapeutes, ergothérapeutes, professeurs d’activité physique adaptée, orthophonistes, etc.).

A lire également : Quelle est la meilleure mutuelle avec ACS ?

Comment une maison de retraite obtient-elle le statut d’Ehpad ?

Pour obtenir le statut d’Ehpad, une maison de retraite doit signer une convention tripartite avec le conseil général du département ainsi que l’agence régionale de santé (ARS). Celle-ci encadre les conditions de fonctionnement de l’établissement sur le plan financier. Elle garantit une offre d’hébergement sûre, contrôlée de façon régulière par l’ARS.

Comment expliquer la différence de prix entre un Ehpad et les autres types de maison de retraite ?

Les tarifs des maisons de retraite non médicalisées sont très variables. Ils oscillent entre 300 et 1800 euros par mois, auxquels il faut ajouter les repas, les services et les charges. Le prix d’un Ehpad est beaucoup plus élevé : il peut grimper jusqu’à 6000 euros par mois pour les établissements les plus luxueux.

En fait, le tarif d’un Ehpad est fixé à la journée. Il faut donc le multiplier par 30,5 pour connaître le tarif mensuel. Ce tarif journalier est composé de différents éléments :

  • le tarif hébergement, fixé par l’établissement, qui comprend l’accueil hôtelier, la restauration, l’entretien et les animations ;
  • le tarif dépendance, fixé par le conseil général,
  • les services additionnels (chambre individuelle, repas en chambre, esthéticienne, etc.).

A noter que le tarif dépendance est fonction du niveau d’autonomie du senior. Il est fixé selon la grille Aggir. Il est important de se renseigner sur le niveau de dépendance pris en charge par l’Ehpad. Certains ne sont par exemple pas en mesure d’accueillir les GIR 1 et 2 (c’est-à-dire les personnes les plus dépendantes).

Le tarif soins (prestations médicales et paramédicales) est pris en charge par l’Assurance maladie. Pour le tarif hébergement, plusieurs aides peuvent être disponibles en fonction des revenus du senior.

Maison de retraite non médicalisée ou Ehpad, comment choisir ?

Pour résumer, le choix du type de maison de retraite et de se tourner ou non vers un Ehpad dépend avant tout du niveau de dépendance du senior. S’il a besoin d’un accompagnement médical quotidien, l’Ehpad est tout indiqué. Si, en revanche, la personne âgée est encore autonome et a simplement besoin d’évoluer dans un environnement sécurisé, la résidence autonomie, résidence senior voire Marpa est une solution plus adaptée.