Comment puis-je savoir si une greffe de cheveux a pris ?

264

Aujourd’hui, la calvitie touche plus de 66% d’hommes et de femmes à travers le monde. Aucun traitement efficace n’existe pour guérir ce phénomène. C’est l’une des raisons pour lesquelles plusieurs personnes ont recours aux greffes de cheveux. Toutefois, le résultat de la chirurgie n’est souvent pas à la hauteur des attentes du patient et cela peut créer des dommages à ce dernier. Découvrez les astuces pour vérifier si votre greffe a pris.

Astuces pour reconnaître une greffe de cheveux ratée

Pour déterminer si une greffe de cheveux a pris ou non, il suffit d’être observateur et attendre pendant 10 jours après votre opération. Plusieurs facteurs peuvent permettre de savoir si la greffe a marché. Entre autres, le patient doit vérifier la densité et l’épaisseur des cheveux avant et après son opération. Car la preuve qu’une opération capillaire a réussi est le fait que la densité de cheveux soit la même sur toute la tête. Au cas contraire, le greffage a été raté.

A découvrir également : Quel est le meilleur produit CBD ?

Le second point qui montre qu’une greffe a échoué est l’apparence esthétique de cette dernière. Si elle apparaît artificielle, alors l’implantation est ratée. Un autre point qui alerte est la cicatrisation. Si elle n’est pas esthétique, c’est que le greffage a échoué. De même, pour que l’opération réussisse, il faut que les cheveux soient implantés de façon juste et harmonieuse. Une mauvaise orientation dans le choix de greffon peut être la cause de l’échec de l’opération capillaire. Raison pour laquelle le médecin traitant doit minutieusement étudier le profil capillaire de chaque patient : visage ou la forme de sa tête afin d’avoir un résultat formidable.

Facteurs d’une greffe capillaire ratée

L’échec d’une opération de cheveux peut avoir des conséquences sur le patient. Il est donc important que le patient choisisse une clinique ou un hôpital spécialisé. Pour comprendre comment votre opération a échoué, il faut connaître les causes et facteurs de cet échec.

Lire également : Quels sont les avantages de la natation ?

Souvent, la principale raison du rejet de greffon est le manque d’expérience du médecin ou de l’hôpital. Car, ce dernier doit effectuer des examens approfondis aux personnes voulant corriger la calvitie. L’examen est une étape indispensable qui permet au médecin de savoir quelles techniques ou stratégies utiliser pour l’opération. Donc si vous souhaitez que votre greffe réussisse, il est préférable de choisir un bon chirurgien.

Le suivi après une opération capillaire comme dans toute autre opération est important. Ainsi, après une implantation, le greffon est fragile, il faut assurer le suivi et l’entretien pendant les semaines qui suivent.      Le patient doit bien respecter les consignes du médecin concernant la manière dont il faut dormir, l’usage des produits capillaires pour le soin. Car, un bon suivi permet de favoriser la repousse.

Avant une opération, le docteur doit étudier le profil du candidat. Le médecin doit étudier votre dossier, analyser le degré de votre calvitie afin d’identifier la densité capillaire. Pour effectuer une opération capillaire, il faut avoir une densité capillaire suffisante dans la partie donneuse. Au cas contraire, il est toujours possible d’effectuer l’opération avec les poils de votre corps.

Conséquences d’une greffe capillaire ratée

Plusieurs raisons peuvent entraîner le rejet d’une greffe de cheveux. Il est évident que ce rejet a des conséquences sur le patient.

Des conséquences physiques

Quand la greffe de cheveux d’un patient est ratée, elle entraîne des dommages sur son physique. En effet, il peut avoir une cicatrice sur son cuir chevelu. Il est aussi possible que la greffe soit totalement rejetée alors le problème initial du patient reste sans solution. Le rejet d’une greffe de cheveux peut créer des complexes chez le patient.

Des conséquences psychologiques

Les conséquences d’une greffe ratée sont aussi physiologiques. En effet, à cause du côté un peu vilain de la cicatrice sur son crâne, le patient peut se sentir mal à l’aise. Autrement dit, au lieu que son opération soit un soulagement pour lui, il ne se sent pas mieux dans sa peau.

Des conséquences financières

Par ailleurs, pour des raisons  d’expertise, des patients préfèrent aller dans un autre pays pour faire une greffe de cheveux. Même si le prix est légèrement élevé dans certaines cliniques, le prix d’une opération capillaire coûte cher. Cependant, que la greffe soit réussie ou pas, les mutuelles ne remboursent généralement pas ces frais.